Investir dans l'immobilier locatif à Paris : quels avantages ?

L’immobilier constitue un marché attractif pour des millions d’investisseurs à travers le monde. En France, le marché de l’immobilier est en pleine extension, grâce notamment à la demande dans les villes et aux différentes lois que le gouvernement met en place pour booster le marché.

A l’instar des grandes villes du monde, Paris représente un grand marché où la demande est forte en ce qui concerne l’immobilier locatif. Investir dans l’immobilier locatif dans la capitale française serait donc une très bonne opération. Alors, pourquoi faut-il investir dans l’immobilier locatif à Paris en 2018 ? Nous vous invitons à le découvrir dans cet article.

Investir dans l'immobilier locatif à Paris : quels avantages ?

Immobilier locatif : une forte demande à Paris

Plus besoin de démontrer l’attractivité de la ville Paris ! La capitale française est une référence sur le plan mondial avec une économie dynamique incitant les investisseurs de divers domaines. Cependant, avec une population avoisinant les 12 600 000 (aire urbaine), Paris présente un réel besoin en matière de logements locatifs. La ville est l’une des premières qui accueillent le plus d’étudiants dans le monde. En plus de cela, il y a le fait que la Ville lumière

présente des atouts touristiques intéressants. Ce sont des millions de touristes qui visitent Paris chaque année.
Ces différents paramètres augmentent exponentiellement la demande locative à Paris. Le manque de disponibilité de l’offre a donc créé une tension sur le marché immobilier parisien, affichant Paris comme une ville chère avec des prix de location relativement très élevés.

Bénéficier des avantages avec la Loi Mézard

Depuis le 1er janvier 2018, la Loi Mézard est en vigueur en France. Mise en place par Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires; cette loi s’inscrit dans la continuité de La Pinel qu’elle supprime. La Loi Mézard a pour objectif de permettre aux particuliers d’investir dans les logements neufs et de les mettre en location. Les investisseurs doivent toutefois respecter certaines conditions relatives aux montants des loyers et aux ressources des locataires ; le tout en contrepartie de l’attribution d’un avantage fiscal.

Centrée sur la question du zonage (c’est-à-dire les zones où il y a une forte demande locative); cette nouvelle loi constitue un réel atout pour les investisseurs qui vont décider d’investir dans les logements locatifs neufs dans la capitale française. En effet, Paris est classé dans la zone Abis; ce qui signifie que les investisseurs pourront bénéficier de la défiscalisation prévue par la Loi Mézard. C’est un moyen pour l’Etat d’inciter les investisseurs réticents à se lancer.