Comment gérer son budget immobilier ?


Pas facile d’y voir clair lorsqu’on s’engage dans un achat immobilier. Car au prix du bien s’ajoutent d’autres frais qu’il s’agit de bien calculer si l’on veut réussir son acquisition. Au prêt immobilier se greffent le montant des assurances et le prix des travaux, sans parler des frais de notaire. Que vous achetiez pour vous ou bien pour investir, il s’agit d’entreprendre une véritable étude de la situation.

Le type de bien immobilier

La gestion d’un projet immobilier se détermine en fonction du type de bien que vous allez acheter. Vous n’aurez pas les mêmes frais avec du moderne ou de l’ancien. Si le premier cas parait plus cher au départ, il est clair qu’ensuite vous ferez des économies grâce aux normes environnementales. Si vous optez pour l’ancien, l’achat vous semblera plus bas au départ, mais ensuite, vous serez contraint d’effectuer des travaux pour la mise en conformité de l’habitat.

Un travail d’équipe

Vous ne serez jamais seul pour une acquisition. Vous devez ainsi choisir le meilleur accompagnateur pour vous aider à concrétiser votre projet : une agence immobilière idéalement intégrée à un réseau national à l’image de LaResidence.fr, un courtier en immobilier, une banque ou conseiller financier. Vous devrez également demander des devis afin de maitriser parfaitement vos dépenses. Si vous faites construire, vous devrez entamer une relation contractuelle avec le maitre d’œuvre afin que tout soit fait en conformité et dans les délais prévus.

Comment gérer son budget immobilier ?

Anticiper

Evaluer son budget immobilier n’est pas forcément chose facile. Connaître sa capacité de financement sera un atout sérieux pour réussir son projet. L’apport personnel est un paramètre important, même peu élevé, il peut servir à gagner l’obtention d’un prêt. Il est clair que plus votre apport personnel sera important, moins votre taux d’endettement sera élevé. Vous pouvez ainsi anticiper votre projet en ouvrant un compte épargne logement afin de pouvoir, le moment venu, poser votre enveloppe sur la table des négociations.

Evaluer les remboursements

Obtenir un crédit, c’est bien, mais vous devez immédiatement vous projeter dans l’avenir afin d’évaluer ce que vous devrez rembourser tous les mois et ce pendant un certain nombre d’années. Cela vous obligera à revoir certains détails de votre mode de vie. Les banques conseillent généralement de ne jamais dépasser un taux d’endettement de 30%.

Les frais annexes

Nous l’avons vu plus haut, en plus du prix du bien vont s’ajouter des frais liés à l’emprunt, frais de garantie (caution ou hypothèque), taxe d’aménagement si vous faites construire, frais de notaire, frais d’agence, etc. Pour être sûr de ne rien oublier, demandez l’aide d’un professionnel, cela vous évitera les faux-pas.